Make your own free website on Tripod.com

Le sauvetage des juifs 1941-1944 (Paul et Suzanne Haering)

Extrait du dictionnaire des Justes

Carmaux 1942
Paul Haering raconte "Un beau matin de mai 1941..."
Suzanne mon épouse
Photos d'époque (Carmaux)
Autres photos d'époque...
Extrait du dictionnaire des Justes
Mémorial Jérusalem (Photos)
Témoignage d'Albert Delord
Témoignage de Judith Konowaloff
Témoignage d'Albert Kenigsberg
Témoignage de Françoise Cavalier
Témoignage de Jacques Klajnerman
Le couple Ribas
Rafle à Carmaux - Août 1942 !
Articles de journaux
Liens
Contact

paul-haering_suzanne-haering.jpg
PAUL ET SUZANNE HAERING - ANNES 50 OU 60

Extrait du Dictionnaire des Justes des Nations.
 
 
HAERING,pasteur Paul

HAERING,Suzanne.

Paul Haering était le pasteur de la communauté protestante de Carmaux (Tarn). Sa femme Suzanne et lui sauvèrent des Juifs réfugiés dans la région en les cachant chez eux jusqu'à ce qu'on leur ait trouvé un logement sûr. Ils faisaient partie du réseau d'Albert Delord. En 1943, le pasteur commença à fabriquer de faux papiers d'identité pour les donner aux Juifs. En 1944, le couple "kidnappa" un jeune Juif hospitalisé à Albi (chef-lieu du département) et le confia à une famille qui le cacha. Le pasteur était aumônier des Eclaireurs unionistes de France, où il était connu sous le nom de "Père Loup". Après la guerre, Albert Koenisberg témoigna qu'en juillet et août 1944, alors qu'il avait seize ans, le pasteur le fit admettre dans un camp de scout à Lautrec (Tarn) qui ne fut dispersé qu'après La libération. Environ deux cents jeunes avaient pris part à ce camp, dont un certain nombre de Juifs sous de fausses identités. "Père Loup" traita Albert et ses amis Juifs comme s'il s'agissait de ses propres enfants. Il leur facilita l'observance du shabbat, leur disant : "Pour moi, vous êtes le peuple du Livre".

Le 21 août 1990 , Yad Vashem a décerné au pasteur Paul Haering le titre de Juste des Nations.

Le 22 décembre 1997, Yad Vashem a décerné à Suzanne Haering le titre de Juste des Nations à titre posthume car Suzanne est décédée en 1995.